Les humains toujours ennuyés par le virus

Bonjour les amis,

C’est Agathe, jeudi dernier, c’est Pauline qui est venue, elle a joué au jeu de lettres avec ma maîtresse, et c’est même elle qui a gagné, elle devait revenir le lendemain, mais deux heures après qu’elle soit partie, ma maîtresse a reçu un e-mail à propos du remplacement de Pauline, elle était cas-contact, et bien qu’elle ait eu un test négatif, elle avait sept jours d’isolement, Karine viendrait à sa place, à partir de 15h30, le lendemain, Karine est arrivée à l’heure, et quand ma maîtresse lui a dit qu’elle avait sa séance de kiné à 16h30, Karine a dit : « merde », elle l’a répété plusieurs fois, je le dis pour la citer, ma bonne maîtresse ne veut pas que j’emploie ce genre de mot dans mes récits. Karine avait deux heures de prévues, elle n’a pu en faire qu’une et maintenant qu’elle marque les vraies heures faites, elle a dû se sentir spoliée, elle aurait pu accompagner ma maîtresse et continuer après, comme l’avait fait Pauline la semaine précédente, mais cela ne semblait pas lui convenir, elle s’est contentée de déposer ma maîtresse en voiture, devant la résidence où sont les kinés.

Samedi dernier, c’était le 1er mai, c’est la fête du travail, que les humains honorent en ne travaillant pas du tout, même s’il y a eu des améliorations par rapport à la jeunesse de ma maîtresse, durant quelques années, le 1er mai, la télévision ne diffusait pas, il n’y avait que de la neige sur l’écran, si on l’allumait, à l’époque, il n’y avait que trois chaines, toutes publiques, depuis, des chaines privées sont arrivées et le paysage audiovisuel a bien changé, mais, le fait est que tous les magasins étaient fermés, les humaines qui font généralement leurs courses le samedi, ont donc avancé d’un jour, ma maîtresse a pensé à nous les chats, il y avait deux boites de sachets Felix, dans ce qu’elle a rapporté.

Dans la semaine écoulée, Pollux a été sage, pas de nouveau trophée de chasse rapporté à sa maîtresse, dans l’ensemble, il ne rentre pas trop tard le soir, même si, parfois, quand c’est l’heure de mes friandises et qu’il est tranquille sur la terrasse, notre maîtresse le porte à l’intérieur, elle a toujours peur qu’il lui montre son ressentiment en laissant un caca sur le carrelage de la salle de bains, mais c’était aussi arrivé quand il était rentré de lui-même! Pour ce qui est de ces derniers jours il est sage.

Aujourd’hui, ma maîtresse avait un courrier du CCAS pour qu’elle se réinscrive à ses activités, pour la rentrée prochaine, en septembre, elle peut le faire par courrier ou en ligne, les autres années, elle y était allée en personne, si elle le fait en ligne, son équipement avec scanner lui servira pour envoyer les pièces justificatives, attestation d’assurance, certificat médical, avis de non-imposition, en espérant que cette prochaine année sera réelle, parce que , pour ce qui est de l’année en cours, je crois qu’elle n’a jamais commencée, il est question de la levée des interdictions vers la mi-juin, je doute que les participants aux activités soient rappelés pour un demi mois.

Ma maîtresse tient à ce que je rectifie une erreur qu’elle m’a faite faire dans mon précédent billet, une similitude de prénom lui avait fait croire que c’était une assistante de la société des auxiliaires de vie qui avait mis un commentaire sur son blog à propos des horaires de Karine, mais un nouveau commentaire, sous le même nom est arrivé, ma maîtresse ne l’a pas publié, s’adressant à ma maîtresse comme si elle était une vieille copine, elle lui disait qu’elle espérait qu’elle mettait un masque neuf à chacune des visites de ses « assistantes », précisant masque chirurgical ou masque estampillé haute protection, pas un masque en tissu. IL semble que ce soit la vipère qui a réapparu sous un nouveau pseudonyme, elle en a eu beaucoup, c’est à cause d’elle que ma maîtresse a mis la modération des commentaires sur son blog.

S’il y avait un risque de contagion, il viendrait plutôt de l’auxiliaire de vie qui voit plusieurs personnes dans la journée que de ma maîtresse qui ne voit que tantine, qui elle-même ne voit personne d’autre, puisqu’elle télétravaille!

Hier, presque au dernier moment, ma maîtresse a su que la kiné pouvait la prendre, en plus à midi, elle y est donc allée, et voilà que la kiné lui a demandé si elle avait déjà mangé, elle parlait du déjeuner, pas du petit déjeuner, puis, en y réfléchissant, que cela l’aurait fait manger à 11h, mais qu’elle connaissait des gens qui mangent à 11h! Elle doit avoir des patients bien vieux, il n’y a que les vieux qui s’ennuient, après s’être levés à l’aube, sans raisons, qui déjeunent, alors que la matinée n’est pas finie, les gens comme ma bonne maîtresse, placent leur déjeuner vers 1h de l’après-midi!

Aujourd’hui, c’est mercredi, personne ne vient ce jour, même si sur le planning refait, après la mise à l’isolement de Pauline, Karine apparaissait mercredi et il n’y avait personne jeudi, une erreur d’une nouvelle qui fait les plannings, Karine était mécontente, elle ne travaille pas le mercredi, elle viendra donc demain, jeudi.

Voilà, les amis, j’ai fait le tour des petits événements de notre vie ces derniers jours, c’est donc tout pour aujourd’hui,

Quelques photos de nous les chats,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Sur mon arbre, avec mes friandises
Sur le lit, le soir
Je prends goût au séjour dans le placard
La suite
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Pollux sur le lit
Quand nous voulons sortir la nuit
Je lèche le fond du pot de crème de ma maîtresse
Pollux sur la terrasse
Moi, Agathe, sur la terrasse, ce matin.

Des pipettes pour les chats

Bonjour les amis,

C’est Agathe, samedi dernier, les humaines ont eu une journée bien remplie, le matin, tantine a commencé par aller à la pharmacie et au tabac-journaux pour ma maîtresse, ensuite, elles sont allées toutes les deux au supermarché faire leurs courses de la semaine, dans tout ce que ma maîtresse a rapporté, il y avait plusieurs lots de pâtée Purina One, pour nous les chats.

Tantine est restée déjeuner, parce qu’ensuite, elles allaient à la bibliothèque, rendre des livres et en prendre d’autres. Au retour, tantine a déposé ma maîtresse et est repartie faire une autre course, pour nous les chats, mais moins agréable que de la pâtée, elle allait nous acheter des pipettes d’anti-puces!

Quand elle est revenue, elle apportait ses livres à ma maîtresse et une boite que ma maîtresse a rangé dans le placard où elle met nos provisions.

Dimanche après-midi, quand tantine est venue, ce n’était pas seulement pour nous voir, elle avait une idée derrière la tête, nous mettre à chacun une pipette, mais Pollux n’était pas là et je dormais sur la terrasse, elle n’a pas voulu me déranger, ce serait pour plus tard…

Lundi après-midi, Karine est venue, elle a fait le ménage avec l’aspirateur, ce qui nous a fait fuir, nous sommes revenus avec le calme.

Karine était partie, Pollux et moi étions sur la terrasse, chacun de son côté, quand tantine est arrivée, ensuite, tout est allé très vite, notre maîtresse a décidé qu’on allait commencer par Pollux, parce que c’est lui qui est le plus souvent absent, elle l’a porté à l’intérieur, il s’est un peu débattu, mais elle l’a tenu par la peau du cou, tandis que tantine lui mettait la pipette, à l’arrière de la tête, à un endroit où nous ne pouvons pas nous lécher, Pollux s’est défendu, la pipette a été mise en trois fois, mais c’était fait.

Ce fut mon tour, je suis rentrée facilement, mais voyant que ma maîtresse essayait de m’attraper, alors que tantine était là, j’ai soudain eu peur qu’elles veuillent m’emmener chez le vétérinaire, j’ai voulu m’échapper, mais j’ai été immobilisée, ma maîtresse m’a tenue fermement par la peau du cou, je ne pouvais plus bouger, et tantine m’a mis la pipette d’un seul coup!

Pollux était sorti au moment où je rentrai, ma maîtresse m’a laissée sortir aussi, tout en s’inquiétant du risque qu’il y avait que nous ne rentrions pas de la nuit, échaudés par cette pénible expérience…

Finalement, je suis revenue demander mes friandises, plus tard que d’habitude, juste avant que tantine ne téléphone pour prendre des nouvelles, Pollux est arrivé un peu plus tard, notre maîtresse lui a servi de la pâtée et a appelé tantine pour la rassurer.

Pollux n’a jamais eu de puces, en revanche, je devrais me souvenir que les puces m’avaient rendue très malade, je n’avais plus de globules rouges, mon sang ne coagulait pas correctement, une petite blessure avait beaucoup saigné, j’avais dû prendre des médicaments, donc, je devrais être reconnaissance à ma maîtresse de penser à me traiter préventivement contre les puces, au lieu de me méfier et d’essayer de fuir! Les humains trouvent que nous avons une mémoire sélective!

Durant la nuit, Pollux a manifesté son mécontentement en laissant un caca sur le carrelage de la salle de bains et notre maîtresse y a malencontreusement mis le pied, elle n’était pas contente, elle a dû laver la semelle de sa Crocks salie et nettoyer le sol, dans la matinée, Pollux est arrivée avec deux oiseaux à moitié morts dans la bouche et il les a mangés!

L’après-midi, c’est Pauline qui venait, elle a refait un peu de ménage, sans passer l’aspirateur, elle a lavé le sol de la salle de bains, ce qui a dû faire disparaitre les dernières traces du forfait de Pollux, ma maîtresse ne lui avait pas dit ce qu’avait fait Pollux pour ne pas la dégoûter, mais elle a dû lui dire pour les oiseaux, parce que Pauline a trouvé un reste, sans doute un oeil, ma bonne maîtresse a bien cru que Pauline allait s’évanouir, mais finalement, elle l’a ramassé avec la balayette et l’a jeté dans la poubelle. Pauline est repartie sans avoir vu Pollux, ce qui valait mieux, parce qu’au retour suivant de Pollux, il avait encore un oiseau dans la bouche, qu’il a promptement mangé! Ce sont sans doute des oisillons tombés du nid, qui seraient morts de toute façon, ce sont les lois de la nature, Pollux n’est pas un chat cruel pour autant, bien sûr, notre maîtresse se demande comment un chat, par ailleurs si difficile en matière de pâtée, peut manger un oiseau tout cru, os et plumes compris!

Moi, je suis plus sage que Pollux, je n’ai pas fait de bêtises, la nuit qui a suivie l’application de la pipette, je me suis contentée de dormir à l’abri, bien cachée dans le placard!

Cet après-midi, tantine est venue, elle avait besoin de se servir de l’imprimante multi-fonction de ma maîtresse, pour imprimer et scanner un document concernant le copyright d’un article qu’elle a écrit pour une revue américaine de finances, comme elle télétravaille, elle n’a pas tous les équipements qu’elle aurait à son bureau. Elle m’a vue, mais pas Pollux, il est venu manger après qu’elle soit retournée chez elle!

Je crois que dans cet article, j’ai plus parlé de nous les chats que de ma bonne maîtresse, cette semaine, elle n’a qu’une séance de kiné prévue, pour le reste, les humains sont toujours confinés, les activités en arrêt et les théâtres , les cinémas, les musées, toujours fermés, donc ma maîtresse n’a plus l’occasion de raconter les spectacles qu’elle a vus, ni les ateliers d’art auxquels elle a participé, pas plus qu’elle ne peut parler de ce qui s’est dit à la sophrologie où parfois elle parlait de nous!

C’est donc tout pour aujourd’hui, avec quelques photos récentes de nous

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Promenade en hauteur
La suite
Pollux avant la pipette
Plus tard, avec mes friandises
Ma retraite dans le placard
La suite
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Quand je voudrais sortir la nuit
Pollux avec les oiseaux
En attente de pâtée
Tous les deux, voulant sortir la nuit

Des nouvelles, suite

Bonjour les amis,

C’est Agathe, la dernière fois, je me demandai si Karine viendrait lundi, elle est venue, elle a commencé par jurer qu’elle était bien venue le lundi précédent, mais elle n’a pas dit avoir sonné pendant une demi-heure, juste qu’elle avait sonné deux fois sans avoir de réponses, analyse des faits par tantine, pour une fois, Karine serait venue à l’heure du planning, ce qu’elle ne faisait plus depuis qu’elle n’a plus à aller chercher ma maîtresse au CCAS, elle aurait sonné au moment où, croyant qu’elle ne viendrait plus, ma maîtresse avait descendu les poubelles, aurait aussi téléphoné et n’ayant pas de réponses, aurait pensé que ma maîtresse était allé chez le kiné sans penser à prévenir et avait attendu qu’elle revienne, d’où la fameuse demi-heure!

Ensuite, Karine a parlé des heures qu’elle ne faisait pas, elle a dit que c’était parce qu’elle était rapide! Ma maîtresse lui a fait remarquer qu’on lui facturait le temps marqué sur le planning, pas le temps réellement passé, Karine a eu l’air surpris, a vaguement dit qu’elle avait parlé à sa patronne de ce que l’on devrait marquer les heures faites, elle croyait aussi que ma maîtresse n’avait rien à payer, les heures étant prises en charge par le conseil général, sauf que l’heure facturée par la société d’auxiliaires de vie est plus chère que le tarif du conseil général, il y a donc un supplément! Plus tard, ma maîtresse a relaté cette conversation sur son blog, une assistante de la société des auxiliaires de vie à mis un commentaire, disant qu’elle parte plus tôt ou soit payée une heure à jouer au scrabble, elle ne voyait pas la différence, et bien si, la MDPH attribue des heures d’auxiliaires de vie en compensation du handicap, l’auxiliaire de vie est censée aider la personne dans sa vie quotidienne, cela veut dire peut-être l’aider à s’habiller, à ranger ses affaires, l’emmener faire des courses, la conduire à des rendez-vous, lui tenir compagnie, mais en principe, cela ne comprend pas le ménage ce qui est absurde, une personne âgée ou handicapée a forcément besoin d’aide pour le ménage, plus que pour tout le reste, mais c’est comme ça! Donc, il était entendu, dès le départ que le ménage serait fait, mais qu’on n’en parlait pas, le problème, c’est que les auxiliaires de vie finissent par penser que le ménage est le plus important!, donc, une fois que c’est fini, elles s’en vont, quelque soit l’heure!

Lundi, Karine a aussi dit qu’elle avait demandé à être remplacée, c’est pour cela que c’est Pauline qui viendra au mois de mai, mais que cela n’avait pas été possible pour trois lundis, bref, elle n’était pas très contente d’avoir dû venir!

Quelques nouvelles de nous les chats, un soir, je crois que c’était lundi, Pollux a tardé à rentrer, il est arrivé une demi-heure avant minuit, faisant s’inquiéter notre maîtresse!

Hier soir, en revanche, il est rentré avant moi, ce qui est exceptionnel!

Des nouvelles de ma maîtresse, elle a une séance de kiné supplémentaire, cet après-midi!

Il y a aussi l’histoire des masques, tantine s’est déplacée pour rien, c’est pour les plus de 65ans, on avait pourtant dit à ma maîtresse, au téléphone que le maire offrait des masques à tous les participants, or les activité du CCAS, c’est à partir de 55ans, voir de 45ans, pour ceux qui, comme ma bonne maîtresse, ont une carte d’invalidité!

J’ai commencé à écrire il y a un moment, mais j’ai dû m’interrompre pendant que ma maîtresse allait à sa séance de kiné, j’ai besoin de son aide! Elle racontera demain sur son blog, comment cela s’est passé.

Je crois que j’ai fait le tour de ce qui c’est passé chez nous, ces derniers jours, c’est donc tout pour aujourd’hui, quelques photos de Pollux et moi dans nos différents moments,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Entrechats
Je me cache dans le placard
Pollux dans le jardin
Sur mon arbre, avec mes friandises
Sur le lit
Dans une autre position
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Sur le bureau
Dans un fauteuil, la nuit
Pollux
Dans le landau sur la terrasse
Nous mangeons ensemnle

Des nouvelles des chats et de leurs humains

Bonjour les amis,

C’est Agathe, la dernière fois, je vous avais parlé du planning de mai que ma maîtresse avait reçu pour les auxiliaires de vie, et où c’était Karine qui venait, un nouveau planning est arrivé, Karine est remplacée par Pauline, il semble que Karine se soit vexée de ce que tantine avait dit à propos des heures qu’elle ne faisait pas, mais tantine n’aurait sans doute pas parlé des heures si Karine ne s’était pas obstinée à dire qu’elle avait sonné une demi-heure lundi sans qu’on lui réponde… Néanmoins, Karine est toujours programmée pour les trois lundis qui viennent, viendra-t-elle? Nous le saurons demain!

Jeudi et vendredi, Pauline est venue et elle a fait connaissance de Pollux qu’elle n’avait pas encore vu! Elle a descendu les poubelles, et elle a aussi joué au jeu de lettres avec ma maîtresse, Pauline trouve des mots improbables, en cherchant sur son smartphone, elle a trouvé le moyen d’afficher un dictionnaire du Scrabble! Ma bonne maîtresse n’est pas assez douée avec le smartphone pour en faire autant! Elle a tout de même gagné, vendredi, elle a commencé en faisant un scrabble, c’est à dire caser ses sept lettres d’un coup, ce qui donne droit à un bonus de 50 points! Avec ça, les humains sont contents!

Pauline va avoir 30ans dans les jours prochains, après l’avoir dit, elle a demandé son âge à ma maîtresse et s’est exclamée qu’elle pourrait être sa fille!

Vendredi après-midi, ma maîtresse a reçu un coup de téléphone d’une personne qui est à l’accueil de l’endroit où elle va à ses cours du CCAS, en temps normal, elle lui annonçait que le maire d’Antibes offrait à tous les participants un lot de masques, attention, pas n’importe quels masques, pas les banals masques chirurgicaux, ni même ceux en tissu avec le logo de la ville, mais ceux certifiés, qui sont de haute sécurité, et qu’un humain a intérêt à ne pas porter trop longtemps, s’il ne veut pas s’asphyxier avec ses propres émission de gaz carbonique! Elle était inscrite pour venir les chercher lundi matin, avec sa pièce d’identité! Ma bonne maîtresse s’est demandée si tantine voudrait bien l’y emmener, ou si elle devrait prendre le bus, tantine a simplifié l’affaire, inutile que ma maîtresse se déplace, elle-même irait avec les cartes d’identité et d’invalidité de ma maîtresse! Si le maire voulait vraiment faire plaisir aux inscrits, il autoriserait la reprise des activités, plutôt que de leur offrir des masques, mais, ce n’est peut-être pas de son ressort, cela dit, les humains peuvent si peu sortir, qu’ils n’ont pas vraiment besoin de masques supplémentaires!

Jeudi, tantine qui télétravaille, allait au bureau, elle est passée nous voir dans l’après-midi, en rentrant, elle a fait la connaissance de Pauline, elles ont parlé des chats et tantine a parlé des gens désagréables qui attribuaient à ma maîtresse tous les chats de la résidence, du monsieur, ancien gendarme qui comptait les pipis de chats dans les parties communes, après, ma maîtresse a dit à Pauline qu’elle voulait fermer la terrasse, mais que ces mêmes gens faisaient en sorte qu’elle n’ait pas l’accord des autres copropriétaires. On espère que cette année pourrait être la bonne, sauf que l’assemblée est repoussée, si elle pouvait avoir lieu par correspondance ma maîtresse gagnerait sans doute, mais, rien que pour ça, elle n’aura pas lieu par correspondance!

Ces jours derniers, Pollux a été sage, hier soir, il a un peu tardé à rentrer, il n’était pas là quand tantine a téléphoné, mais il est revenu vers 10h du soir.

Hier, c’était le jour des courses, beaucoup de choses pour ma maîtresse qui profite toujours des promotions, pas de promotions pour les chats, mais nous avons tout de même eu deux boites de sachet Felix!

Aujourd’hui, c’est dimanche, tantine est venue déjeuner, avec une bouteille de vin à finir, elle n’a pas vu Pollux tout le temps où elle était là, mais l’a trouvé en partant, couché dans l’allée, elle l’a caressé, il s’est levé, elle l’aurait bien raccompagné, mais il est parti dans l’autre sens, depuis, il est revenu manger et encore reparti!

Maintenant, il commence à pleuvoir, cela lui donnera peut-être envie de rentrer!

Des nouvelles de la sciatique de ma maîtresse, elle n’a eu qu’une séance de kiné cette semaine, elle aimerait un peu plus, ou bien que ses activités reprennent, mais elle n’a pas trop mal, la plupart du temps.

Voilà les amis, les nouvelles ce ces derniers jours, c’est donc tout pour aujourd’hui, avec, bien sûr quelques photos de nous, prises par notre maîtresse,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Pollux et moi quand nous voulons sortir la nuit
Pollux réfugié sur le coussin d’Agathon
Sur mon arbre, avec mes friandises
Nous mangeons ensemble
Devant le radiateur, la nuit
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Sur le lit
Dans une autre position
Dans le placard
Devant la porte-fenêtre fermée
Sur le bureau
Sur la terrasse, ce matin

Imbroglio chez les humains

Bonjour les amis,

C’est Agathe, dans mon précédent billet, je vous avais raconté que Karine avait finalement pris un congé après s’être demandée comment elle allait faire avec son gamin à la maison, à cause de la fermeture des écoles, et que nous avions une remplaçante. Mais, sur le planning, le nom de Karine apparaissait toujours le lundi, ce qui était contradictoire avec le fait qu’on avait dit à ma maîtresse qu’elle avait besoin de quelques semaines de congé.

Lundi, Karine n’est pas venue, quand, l’après-midi s’avançant, ma maîtresse a pensé qu’elle ne viendrait plus, elle a décidé de descendre elle-même ses poubelles.

Et voilà, qu’un peu plus tard, quelqu’un de la société d’auxiliaires de vie lui a téléphoné pour lui dire que Karine avait sonné chez elle à 15h15, et avait sonné et re-sonné durant une demi-heure, ma bonne maîtresse a dit qu’elle était chez elle et n’avait rien entendu. Plus tard, elle a regardé son téléphone et a vu que Karine avait appelè à 15h28, ce qui était a peu près l’heure où elle avait descendu les poubelles, au sous-sol, elle avait pu ne pas entendre le téléphone, mais Karine n’avait pas laissé de message, ni envoyé de SMS. Descendre les poubelles avait pris moins de 5mn, donc si Karine avait sonné une demi-heure, ma maîtresse aurait forcément entendu, en plus, cette heure correspond à celle où Karine s’en va les lundis où elle vient, du moins depuis l’arrêt des activités de ma bonne maîtresse, avant, en effet, le lundi, Karine commençait sans doute à 15h15, puisqu’elle allait chercher ma maîtresse au CCAS à 15h30, à la sortie de son cours de Qi gong, mais depuis l’arrêt des activités, elle aménage les horaires comme bon lui semble, et de toute façon, elle n’a jamais fait le temps prévu, 1h1/2 ou 2h, elle ne reste jamais plus d’une heure! Pour en revenir à ce lundi, Karine qui se donne l’air important en appelant les gens chez qui elle travaille, ses patients, comme si elle était leur infirmière, ne s’est pas comportée comme telle, quand on sonne chez une personne âgée ou handicapée, et qu’elle ne répond pas, on ne s’en va pas en supposant qu’elle est sortie sans penser à prévenir, mais on prévient sa hiérarchie qui appelle la personne à prévenir, parce que celle qui ne répond pas est peut-être dans l’incapacité de le faire, ayant fait une chute, ayant eu un malaise qui lui a fait perdre connaissance…

A la suite de cette affaire, tantine a échangé avec la société d’auxiliaires de vie et a dit, en plus de ce qu’elle doutait de l’acharnement de Karine à avoir sonné ce lundi, que Karine, ne faisait jamais les heures prévues sur le planning, ne venant pas à l’heure inscrite et, ne restant jamais plus d’une heure!

Il semble que la communication ne soit pas bien passée, déjà, on a dit à tantine qu’au téléphone, ma maîtresse avait dit avoir entendu sonner, ce qui est absurde, pourquoi n’aurait-elle pas ouvert comme d’habitude? Le planning d’avril a été envoyé, c’est à nouveau Karine, deux heures de prévues à chaque fois, alors que l’on sait qu’elle ne les fera pas!

J’espère que ces problèmes d’humains ne sont pas trop ennuyeux, pour nous les chats, cela ne change peut-être pas grand chose dans nos vies, mais nous sommes plus heureux quand notre bonne maîtresse n’a pas de contrariétés, les auxiliaires de vie doivent lui faciliter la vie, pas la lui compliquer!

Quelques nouvelles de nous les chats, moi, Agathe, je suis plutôt routinière, un petit tour dehors et je reviens à l’abri, j’aime bien me tenir sur la terrasse, et en fin d’après-midi, il y a le moment des friandises! Pollux est plus versatile, pendant quelques jours, il est rentré de lui-même, assez tôt le soir et il a été sage la nuit. Mais, lundi, en fin d’après-midi, à l’heure des friandises, Pollux était sur la terrasse, avant de me donner mes friandises, notre maîtresse a porté Pollux à l’intérieur et elle a fermé pour la nuit, Pollux a exprimé son mécontentement en laissant trois cacas sur le carrelage de la salle de bains durant la nuit! Notre maîtresse, qui doit ensuite nettoyer, n’était pas contente, elle non plus!

Hier soir, Pollux s’est fait attendre, il est rentré à plus de 11h du soir, mais il n’a pas été sage pour autant, il y avait un caca devant la baignoire ce matin!

Pour ce qui est des auxiliaires de vie, hier, c’est Pauline qui venait, 1h1/2 était prévue sur le planning, elle n’est restée qu’une heure, pour éviter qu’elle ne fasse une crise de nerf, ma maîtresse avait fait disparaitre le cadavre du lézard que j’avais rapporté lors de sa précédente prestation, mais elle a quand même cru en voir un bout et s’est mise à pousser des cris de panique, ce qu’elle prenait pour la queue du lézard, n’était qu’une feuille morte, que ma maîtresse a ramassée et jetée!

D’ici que ma pauvre maîtresse ait des retours, comme quoi ce serait les chats qui causeraient du désagrément, c’est déjà arrivé, avec les sociétés précédentes!

Pauline a parlé de chats vagabonds qu’elle nourrissait à l’occasion, en sollicitant notre maîtresse, si elle avait des choses que nous n’aimions pas, ma maîtresse lui donné quelques sachets de Sheba dont nous ne voulions pas, elle en avait aussi donné à Karine qui était contente, ce qui ne l’a pas empêchée de faire un coup tordu lundi!

Pauline était contente, mais elle a failli les oublier en partant, il a fallu que ma maîtresse voit les sachets et lui dise de ne pas les oublier! Pauline semble un peu étourdie, une fois, elle avait oublié ses clefs, une autre, son casque de scooter, là, les sachets qu’elle avait pourtant sollicités!

Voilà, les amis, les dernières nouvelles de ma bonne maîtresse et de notre maisonnée, je pense que c’est tout pour aujourd’hui,

Quelques photos bien sûr,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Pollux sur le coussin d’Agathon
Dans la cuisine
Sur mon arbre, avec mes friandises
Sieste sur la terrasse
Sur le lit de ma maîtresse
Dans une autre position
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Devant la fenêtre, la nuit
Près du radiateur, la nuit
Pollux sur le lit
Sur le bureau, face au jardin
Promenade en hauteur
Ce matin, dans le jardin

L’anniversaire d’Agathe

Bonjour les amis, c’est Agathe, hier, le 10 avril, c’était mon anniversaire, j’ai trois ans, ne comparez pas à un enfant du même âge, si j’étais une humaine, j’aurais environ 25ans, nous les chats, vieillissons plus vite que les humains, nous vivons aussi moins d’années, mais en tant que tricolore, j’ai peut-être une chance de vivre plus que la moyenne des chats, Karine a eu une tricolore dans sa jeunesse et il lui semble se souvenir qu’elle a vécu 23 ans, ce qui me laisserait encore 20 ans auprès de ma maîtresse !

Ma bonne maîtresse m’a dit que c’était mon anniversaire, elle s’est rappelé les circonstances de mon arrivée, je venais pour la consoler de la perte de son bien aimé Agathon, mort à 15 ans, son petit coeur malade avait lâché. J’avais fait la connaissance de Miranda, la gentille chatte noire, nous avons passé moins d’un an ensemble, Miranda est tombée malade, et tout ce que lui ont fait subir les vétérinaires ne l’a pas sauvée, la pauvre a cessé de respirer, un après-midi, sur le lit de sa maîtresse qui était auprès d’elle…

Miranda laissait un grand vide, alors, Pollux est arrivé, un mignon chaton, mais qui s’est révélé indiscipliné et imprudent, un vagabondage on ne sait où, lui a valu la perte d’un bon morceau de sa queue! Il s’est révélé aussi être un bon chasseur, à son actif, plusieurs souris et quelques oiseaux, je suis moins forte que lui, tout ce que j’arrive à capturer, ce sont des lézards, le dernier, c’était vendredi, en présence de Pauline la nouvelle auxiliaire de vie, qui s’est montrée très effrayée, qu’est-ce que ce sera quand elle verra Pollux arriver avec une souris entre les dents, elle nous quittera sûrement! Pour le moment, elle n’a pas encore vu Pollux.

Vendredi, Pauline arrivait au moment où ma maîtresse revenait de sa séance de kiné, à peine entrée, Pauline s’est plainte de la fatigue que lui valait tout le travail qu’elle avait fait avant de venir chez nous, du coup, ma bonne maîtresse n’a pas eu le courage de lui dire qu’il y avait les poubelles à descendre, donc les poubelles sont maintenant bien pleines, et c’est sans doute ma maîtresse, elle-même, qui les descendra demain matin! Elles ont joué au jeu de lettres, ma maîtresse a gagné, tout ce qu’a fait Pauline, c’est étendre les draps quand la machine s’est arrêtée, elle a fait une remarque sur le fait que ma maîtresse avait fait tourner la machine pour ne laver que ça, les draps, ce qui rempli déjà bien le tambour! Mais, elle a posé les draps en les étalant sur le séchoir sans mettre de pinces à linge, alors qu’il y avait du vent, dès qu’elle a été partie, ma maîtresse s’est occupée de tout arranger, donc, on ne peut pas dire que Pauline lui ai été d’une grande aide! Avant de partir, elle a fait signer sa feuille de présence, à peine partie, elle sonnait à nouveau, cette fois, c’était son casque de scooter qu’elle avait oublié!

Hier, c’était samedi, comme d’habitude, tantine est venue chercher ma maîtresse vers midi, pour aller faire leurs courses, il y avait tout un catalogue de produits de beauté en promotion, ce qui fait que ma maîtresse a acheté beaucoup de produits dans cette catégorie, des choses dont elle n’avait pas un besoin immédiat et qu’elle a mises en réserve, elle a dépensé plus que d’habitude, mais pense avoir fait des économies, c’est un raisonnement humain classique! Elle a aussi acheté à manger et à boire, elle avait trois packs d’eau et quelques bouteilles de jus de fruits, elle n’a pas trouvé le café en promotion du catalogue, elle verra la semaine prochaine, mais il y a encore beaucoup de café en réserve dans le grand tiroir de la cuisine, je peux le constater à chaque fois que je vais y passer un moment!

Pour nous les chats, pas de nourriture supplémentaire, seulement de la litière, une marque que notre maîtresse espère, plaira plus à Pollux! Il n’a pas fait de bêtises dans la salle de bains depuis plusieurs nuits!

Aujourd’hui, c’est dimanche, tantine est venue déjeuner avec la bouteille de vin ouverte pour Pâques, la semaine dernière, avec ma maîtresse, elles ont dit qu’elles fêtaient mon anniversaire, mais elle ne m’ont pas fait goûter au vin, pourtant, le papa de ma maîtresse lui avait fait goûter du Champagne au baptême de tantine, alors qu’elle n’avait pas encore trois ans! Et trois ans en âge humain bien sûr!

Hier, il a plu, plus ou moins toute la journée, ce qui n’a pas empêché Pollux de passer beaucoup de temps dans le jardin, par deux fois, il a eu droit au bouchonnage à la serviette éponge! Mais, il n’est pas rentré trop tard le soir, ce qui rassure notre maîtresse!

Aujourd’hui, le ciel est toujours gris, l’air humide, il tombe quelques gouttes…

Quelques photos récentes de Pollux et moi, et, comme c’est mon anniversaire, à la fin, quelques photos des premiers temps chez ma nouvelle maîtresse, je suis arrivée la veille du jour de mes trois mois, on y voit aussi Miranda, c’est toujours émouvant pour ma bonne maîtresse de la revoir!

Voilà, les amis, un petit retour sur le passé, à l’occasion de mon troisième anniversaire en plus des dernières nouvelles, c’est donc tout pour aujourd’hui,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Vendredi avec un lézard
Sur mon arbre, avec mes friandises
Quand je voudrais un deuxième service…
Pollux détendu
Dans le landau sur la terrasse
Dans le placard
En boite pour la nuit
Toujours dans la boite
Nous mangeons ensemble
Pollux sur le lit
Dans une autre position
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Quand je voudrais sortir, la nuit
Retour sur le fauteuil
Pollux sur la terrasse
En hauteur
Juillet 2018, peu après mon arrivée
même date, moi toute petite
Une autre de cette époque
Août 2018, dans le jardin avec Miranda
Sur le lit, avec Miranda, août 2018

Une nouvelle tête dans notre vie

Bonjour les amis,

C’est Agathe,

La dernière fois, je vous avais dit que l’on avait annoncé à ma maîtresse que Karine prenait un congé et qu’on allait lui envoyer une remplaçante, lundi de Pâques où Karine avait dit qu’elle viendrait, elle a envoyé un SMS, disant qu’elle ne pouvait pas venir, parce qu’elle était invitée chez son frère, mais qu’elle viendrait mardi, cela a un peu inquiété ma maîtresse qui pensait voir la remplaçante, elle avait peur que les deux filles arrivent en même temps et que cela crée un conflit… mardi matin, Karine a envoyé un nouveau SMS où elle disait qu’elle était remplacée, que ma maîtresse avait sans doute été avertie…

Je n’étais pas là quand la nouvelle auxiliaire de vie est arrivée, j’ai fait mon apparition un peu après, ma bonne maîtresse lui avait déjà dit qu’elle avait deux chats, elle m’a présentée comme étant Agathe, la nouvelle s’appelle Pauline, elle est plus jeune que Karine et donc que ma maîtresse, j’avais un peu peur, elle a voulu me caresser, j’ai fini par me laisser faire, sans chercher à la mordre, elle a été gentille, elle n’a pas passé l’aspirateur! Elle est peut-être un peu vive dans ses mouvements, elle a sorti le sac de la poubelle de la cuisine d’un seul geste et l’a de suite emporté dehors, sans réaliser qu’à un moment, il s’était percé et qu’une trainée de marc de café se répandait, de l’appartement à la porte de l’ascenseur, ma maîtresse a vite été chercher un autre sac pour le doubler, cool, Pauline a dit qu’il n’y avait qu’à verser de l’eau avec une bouteille pour diluer, ma bonne maîtresse s’est dépêchée de le faire, elle n’a pas encore eu l’occasion de raconter à Pauline les difficultés qu’elle a avec les voisins, si on la soupçonnait d’être responsable de quelque salissure dans les parties communes, elle en entendrait parler longtemps!

Pauline voulait savoir des choses sur ma maîtresse, si elle était malade, de ses maladies, ma maîtresse n’a parlé que de son envie fréquente de faire pipi, due à un déficit hormonal et de sa sciatique qui l’a bien fait souffrir quand les activités du CCAS se sont arrêtées, et qui va mieux depuis qu’elle fait de la kiné régulièrement, elle n’a pas dit le pire, les crises convulsives, elles-mêmes en lien avec sa longue addiction à l’alcool!

Après avoir bavardé, descendu les poubelles, fait le ménage, Pauline a fait signer sa feuille de présence à ma maîtresse et est partie, elle est restée moins longtemps que ce qui était écrit sur le papier, mais Karine faisait pareil… Ma bonne maîtresse a dû courir derrière elle, parce qu’elle avait oublié ses clefs, elle s’en serait aperçue, il y avait la clef pour démarrer le scooter sur le trousseau!

Et Pollux dans tout ça? Il ne s’est pas montré quand Pauline était là, ni quand tantine est venue un peu plus tard, il est rentré après pour manger et a aussitôt encore filé, et n’est pas rentré de toute la nuit! Ma pauvre maîtresse a mal dormi, et voilà que ce matin, en remontant le volet roulant, elle a trouvé Pollux qui dormait sur la terrasse! Pourtant, il faisait froid, et lui qui a toujours faim, pourquoi n’était-il pas rentré plus tôt pour manger? Il a fini par aller manger, mais pas tout de suite, après, il a encore filé.

Tantine est venue nous voir en début d’après-midi, Pollux est alors apparu dans le jardin, tantine est allée le caresser et il et rentré manger, puis, il a à nouveau filé!

Quelques photos récentes de nous deux à différents moments, je vous ai résumé les derniers événements de nos vies, à nous les chats, bien entrelacés avec la vie de notre bonne maîtresse, c’est donc tout pour aujourd’hui,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Dans la cuisine
Le soir, près du radiateur
Pollux sur le lit
Sur la terrasse
Pollux hier après-midi
Sur mon arbre, avec mes friandises
Dans le grand tiroir de la cuisine, hier soir
Une envie de sortir, la nuit
Au repos
La suite
En attente
Je mange
Pollux ce matin
Dans une autre position
Pollux mangeant

Jour de Pâques et nouvelles restrictions pour les humains

Bonjour les amis,

C’est Agathe, la dernière fois où j’ai écrit, je vous disais que les humains attendaient que Jupiter parle, c’est fait, et il a dit à peu près ce à quoi l’on s’attendait, tout le pays est confiné et les écoles sont fermées, pour ma maîtresse et tantine, cela ne change rien, notre département était déjà confiné et elles n’ont pas d’enfants qui vont à l’école, puisque nous les chats faisons notre éducation, instruction auprès de nos humains, sans passer par l’école, en revanche, le lendemain, nous avons vu arriver une Karine très énervée, comment allait-elle faire avec son gamin à la maison et la classe à distance, comment allait-elle s’arranger pour son travail, et d’imaginer des scénarios un peu compliqués, elle pourrait rester moins longtemps chez les gens… ma bonne maîtresse l’a laissée parler, souvent quand sur le planning, il y a deux heures de marquées, Karine ne reste qu’une heure, parce qu’elle part, une fois qu’elle a fait tout ce qu’elle pense avoir à faire… Donc rester moins, elle le fait déjà… Le lendemain, vendredi, ma maîtresse avait son rendez-vous de kiné en fin d’après-midi, elle a su le soir qu’il était avancé à plus tôt dans l’après-midi, vendredi matin, elle a envoyé un SMS à Karine, lui disant qu’elle pouvait venir la chercher à 15h30, Karine a répondu qu’elle y serait, en effet, en sortant de sa séance de kiné, ma maîtresse a trouvé Karine qui l’attendait, elle avait son gamin à l’arrière de la voiture, parce qu’elle venait de l’emmener chez l’ophtalmo, il avait besoin de nouvelles lunettes et de séances d’orthoptique, parce qu’il a un oeil paresseux, cela dit, elle était surtout venue pour dire qu’elle ne venait pas, elle a déposé ma maîtresse chez elle, mais ensuite, elle repartait raccompagner son fils et rester avec lui, elle a dit qu’à la place, elle viendrait le lundi de Pâques, ma bonne maîtresse ne voulait pas dire non, pour ne pas lui faire perdre un jour de travail…

Mais le soir de ce même jour, la directrice de la société d’auxiliaires de vie a téléphoné à ma maîtresse pour lui dire que Karine avait besoin d’un peu de temps, deux semaines, et qu’on allait mettre une remplaçante, tout à fait compétente, la seule chose, c’est qu’elle se déplace à scooter, elle ne pourrait donc pas emmener ma maîtresse à des rendez-vous… il n’y a rien de prévu dans les prochaines semaines qui soit loin de chez nous, la kiné est à côté, on y va à pied. Nous devrions donc voir une nouvelle personne dès mardi qui vient!

Il faut maintenant que je vous donne quelques nouvelles de nous les chats, moi, Agathe, je suis plutôt régulière dans mes horaires, dès que la fin de l’après-midi approche, je viens demander mes friandises, souvent trop tôt, d’après ma bonne maîtresse, alors je ressors, quand enfin, elle juge que c’est l’heure, je n’ai plus le droit de sortir, elle repousse la porte-fenêtre, laissant juste une petite fente pour entendre Pollux, qui revient en général vers la même heure, ce qui fait, maintenant que nous sommes à l’heure d’été 21h30, mais, vendredi soir, il n’est pas rentré, ni de toute la nuit, ce qui fait que notre maîtresse a mal dormi, guettant un éventuel miaulement, allant voir régulièrement derrière la vitre, si elle ne voyait pas la petite tête de Pollux, mais rien! comme d’habitude, samedi, vers midi, tantine est venue chercher ma maîtresse pour aller faire les courses, elle savait que Pollux n’était pas rentré, ma maîtresse lui avait envoyé un SMS à l’aube et elles en avaient parlé au téléphone.

Elles sont revenues une bonne heure plus tard, avec plusieurs sacs pleins et trois packs d’eau, dans les sacs, des fruits, des légumes, des yaourts, des viennoiseries, de la moutarde, des surgelés et aussi quelques lots de sachets de pâtée pour chat, elles espéraient voir Pollux en arrivant, qui serait excité à l’idée qu’il y avait sûrement quelque chose pour lui dans les sacs à provisions, mais pas de Pollux!

Ma maîtresse a rangé ses affaires, a préparé son déjeuner, tardif, du moins pour l’heure officielle, toujours inquiète à propos de Pollux, et voilà, qu’alors que l’après-midi s’avançait, Pollux est arrivé, il s’est précipité sur une écuelle pleine de pâtée, notre maîtresse a téléphoné à tantine pour lui dire qu’il était enfin là, je crois que tantine a essayé de dire qu’elle devrait le retenir, mais il était encore tôt et de toute façon, le temps a manqué, un instant, notre maîtresse a vu Pollux perché sur la poubelle, semblant espérer un nouveau service, mais il n’a pas eu la patience d’attendre, le temps qu’elle raccroche, il avait filé!

En début de soirée, quand tantine a téléphoné, Pollux n’était pas rentré, allait-il recommencer et disparaitre encore 24h? Finalement, hier soir, il est rentré à son heure la plus courante. notre maîtresse a appelé tantine qui était un peu perdue entre les deux retours de Pollux!

Venons en à aujourd’hui, c’est Pâques, une des quatre fêtes religieuses les plus importantes dans la chrétienté, tantine a donc voulu aller à la messe, elle est passée chez nous en y allant pour déposer son déjeuner et la bouteille de vin dans le frigo, ma bonne maîtresse est dispensée de messe, vu son handicap pipi, elle ne tiendrait pas une messe de 1h1/2, elle était donc encore dans son bain quand tantine est arrivée.

Les messes font parties des rares rassemblements encore autorisés, à condition qu’il y ait une bonne distance entre chaque fidèle!

Après, tantine est revenue chez nous pour déjeuner, pas de plat spécial Pâques, mais, hier, en faisant leurs courses, elles avaient acheté du vin, Bourgogne blanc aligoté, elles ont mangé des cornets de glace au chocolat pour le dessert, et le chocolat, ce n’est pas pour les chats, je n’ai pas pu avoir un peu de la glace de ma bonne maîtresse, comme cela arrive parfois… Pollux s’est montré, pour le moment, il est sur la terrasse, notre maîtresse espère qu’il ne filera pas à la tombée de la nuit!

Tantine n’est pas restée longtemps après le déjeuner, mais, à peine partie, elle revenait déjà, elle avait oublié de remporter la bouteille de vin entamée et craignait que ma bonne maîtresse ne la finisse toute seule!

J’ai commencé à écrire ce billet, hier, dimanche de Pâques, je ne le termine qu’aujourd’hui, lundi de Pâques parce qu’un problème technique est survenu, plus rien ne répondait, cela arrive quand l’ordinateur est allumé depuis longtemps, en général, il suffit de relancer, de restaurer la session précédente et l’on peut continuer, là où on en était, mais cette fois, il y a eu une espèce de bug, aucune page n’était plus accessible, il semble que cela venait du navigateur, ma maîtresse a dû faire une restauration du système, ce qui a pris du temps, ensuite, tout remarchait, mais l’antivirus a voulu redémarrer l’ordinateur, ce qui a pris encore plus de temps, il était tard, l’heure du dîner de ma maîtresse approchait et bientôt celle e de ce qu’elle voulait regarder à la télévision, elle a donc remis à aujourd’hui la fin de l’écriture de ce message, mais, Pollux était rentré, notre maîtresse l’avait porté à l’intérieur, depuis la terrasse, et je peux ajouter qu’il a été sage durant la nuit!

Avec un peu de retard, c’est donc tout pour aujourd’hui,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Le jardin, une belle vue sur les iris et les pivoines
Sur mon arbre, avec mes friandises
Dans la cuisine
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Dans le fauteuil pour la nuit
Dans une autre position
Et une autre…
Quand nous voudrions sortir la nuit
Petit déjeuner avec ma maîtresse
Promenade en hauteur
La suite
Pollux devant les iris

L’heure du chat

Bonjour les amis,

C’est Agathe, hier, tantine est venue nous voir en fin d’après-midi, elle a vu Pollux qui était dans le jardin, elle l’a même caressé, puis Pollux est rentré manger, ressorti, avec moi, il s’est promené sur le dessus de la clôture, nous avons couru dans le jardin… Tantine n’est pas restée très longtemps parce qu’elle voulait rentrer avant le couvre-feu, il faisait encore jour pour un moment, heure d’été oblige… Moi, j’ai fini par rentrer avant la nuit, parce que je voulais mes friandises, ma bonne maîtresse mes les a données, à condition que je ne ressorte pas… Pollux, quant à lui, n’était plus en vue!

Plus tard, en début de soirée, tantine a téléphoné pour savoir si Pollux était rentré, cette fois, il faisait nuit depuis un moment, mais Pollux n’était pas là!

Sans doute était-ce un des soirs où Pollux apprécie la vie nocturne, il était beaucoup plus de minuit à la pendule quand il est enfin rentré, et, pour une fois, il a été se coucher sans se précipiter d’abord vers sa pâtée, notre maîtresse a envoyé un SMS à tantine pour lui raconter, et tantine a répondu que Pollux avait peut-être été invité à dîner ailleurs!

Toutefois, deux heures plus tard, il s’est relevé pour manger, mais, comme c’est un affamé, cela ne veut pas dire qu’on ne lui avait pas offert quelque chose ailleurs!

Aujourd’hui, tantine est venue en début d’après-midi, elle n’a pas vu Pollux, ma maîtresse et moi ne l’avons pas encore revu depuis que tantine est repartie, ce matin, il était sorti quand il avait fait jour et était revenu manger dans la matinée, mais depuis, il est invisible!

En ce moment, il fait beau, plutôt chaud, donc, nous les chats avons plus envie de rester dehors!

Les humains ont d’autres sujets d’inquiétude, leur Jupiter va parler ce soir, est-ce pour annoncer de nouvelles restrictions? Si oui, lesquelles, on parle de fermer les écoles, cela contrariera sûrement Karine qui ne se sent pas d’avoir son fils de 11ans à la maison avec l’école à distance!

En un temps lointain, ma bonne maîtresse aurait aimé ne pas avoir à aller à l’école et travailler à la maison! Mais, elle n’en est plus là, elle aimerait bien reprendre des cours, ceux qu’elle avait au CCAS, comme tantine aimerait que son cours de danse rouvre… Perspectives qui semblent de plus en plus lointaines!

Quelques photos récentes de nous deux,

Je vous ai donné nos nouvelles les plus récentes, rien de bien extraordinaire ne va se passer tant que les humains seront confinés, c’est donc tout pour aujourd’hui,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Je lèche le fond du pot de crème dessert de ma maîtresse
Sur la terrasse
Promenade en hauteur avec Pollux
Tantine caressant Pollux
Pollux sur le store au dessus de la terrasse
Sur mon arbre, avec mes friandises
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Et une autre
Sur le lit de ma maîtresse
En plein étirement
Cachée dans le placard
Retour sur le lit
Je mange
Sur la terrasse, ce matin
Pollux devant les pivoines

De la continuité chez les humains

Bonjour les amis,

C’est Agathe, rien ne change au royaume des humains, durant la nuit, ils ont changé d’heure, en en supprimant une, il est une heure plus tard qu’hier à la même heure! Ce qui semble ne rien vouloir dire! L’année dernière, à la même époque, le dernier dimanche de mars, ma bonne maîtresse a cru un moment que ce serait la dernière fois, que cette année, l’on resterait tout le temps à la même heure, l’on en avait parlé, mais il semble que les préoccupations dû au coronavirus ont tout fait oublier! Pour nous, les chats, cela ne change pas grand-chose, nous n’avons pas de montre, nous voyons s’il fait jour ou nuit, nous sentons si nous avons faim, nous entrons et sortons, selon les besoins du moment.

Pour les humains, c’est différent, ils sont obligés de suivre l’heure officielle, ne serait-ce que pour prendre un rendez-vous, ou simplement regarder la télévision! Certains sont contents parce qu’il fait jour plus tard le soir, oui mais le jour se lève plus tard aussi, si bien qu’au début de l’hiver, il peut faire nuit jusqu’à 9h du matin!

Hier, c’était samedi, le jour des courses, vers midi, tantine a emmené ma maîtresse au supermarché, cette fois, nous les chats, avons été gâtés, notre maîtresse avait plusieurs bons de réduction pour de la pâtée Gourmet qui se périmaient à la fin du mois, pour ne pas les laisser perdre, elle nous a acheté une belle provision de pâtée, il y avait aussi des friandises en promotion, j’ai donc des réserves, mais ce n’est pas pour ça que ma maîtresse m’en donnera plus! Elle est stricte!

Aujourd’hui, c’est le dimanche des Rameaux, une fête religieuse, une semaine avant Pâques, tantine voulait aller à la messe ce matin pour faire bénir des rameaux pour nos maisons, mais, comme par coïncidence, cela tombait le jour du changement d’heure, elle s’est réveillée trop tard pour y aller! Elle a donc opté pour aller à la messe en fin d’après-midi, elle doit y être en ce moment, elle est venue nous voir, avant, elle m’a vue, mais pas Pollux.

A propos de Pollux, jeudi soir, il a bien fait s’inquiéter notre maîtresse,, il n’était pas là, en début de soirée, quand tantine a téléphoné et il n’est rentré que quelques minutes avant minuit! Au cas où tantine aurait déjà dormi, notre maîtresse lui a envoyé un SMS, elle ne devait pas dormir puisqu’elle a répondu. Vendredi, il est rentré relativement tôt, hier soir, il n’était pas là quand tantine a téléphoné, mais il est arrivé un peu plus tard, vers la fin du JT de 20h.

Ces dernières nuits, il a été sage, pas de dégâts dans la salle de bains, mais aujourd’hui, vers l’heure du déjeuner, il est revenu avec un oiseau entre les dents, encore vivant, je sais que ma bonne maîtresse aurait bien voulu sauver l’oiseau, mais Pollux était déterminé, l’oiseau est mort, il y avait des plumes partout, notre maîtresse a évacué le corps dans le composteur et a balayé les plumes… Pollux, après son forfait, a tranquillement mangé de la pâtée!

Précédemment, je vous ai parlé du rendez-vous chez la kiné que ma maîtresse avait à l’heure du couvre-feu, elle n’a pas eu de contrôle de police au retour, tantine lui avait dit de ne pas partir en courant, si elle voyait la police, mais elle n’a vu personne!

Quelques photos de nous dans nos activités et moments de repos.

Voilà les amis, c’est tout pour aujourd’hui,

Plein de bonnes léchouilles,

Agathe

Je lèche le fond du pot de crème dessert de ma maîtresse
Pollux sur la terrasse
Sur mon arbre avec mes friandises
Pollux sur le lit
Au même moment, je suis dans le grand tiroir de la cuisine
Pollux dans le landau
Dans une autre position
Dans le fauteuil pour la nuit
Je dors
Pollux buvant
Je mange
Quand nous voulons sortir la nuit
Perchée sur les valises
Les pivoines, dans le jardin
Pollux avec l’oiseau
Je regarde Pollux à la poursuite de l’oiseau